Appuyer sur "Entrée" pour lancer la recherche

La monographie de Nicholas Nixon

© Nicholas Nixon
Nicholas Nixon occupe une place unique dans l’histoire de la photographie. Son travail est à la frontière du visible et de l’invisible. On dit que la photographie reproduit au plus près la réalité, mais Nixon va plus loin… Dans ses images, il nous donne à voir ce que l’œil ne perçoit pas, tel un transmetteur d’émotions…

Le travail qui l’a fait mondialement connaître est “The Brown Sister”, une série composée de 42 clichés réalisée en… 42 années. Le projet démarre un jour d’été 1975, Nixon décide de photographier sa femme, Bebe, aux côtés de ses 3 sœurs. L’année suivante, lors d’une cérémonie de remise de diplôme, un second portrait de groupe vient accompagner le premier, s’en suivra quarante autres, un chaque année. Ces documents uniques immortalisent, avec intimité et complicité, ce moment sororel à travers le temps.

Cependant l’œuvre de Nixon ne se réduit pas à cette seule performance photographique, qui ponctue le déroulement du livre par des doubles pages contrastées sur fond gris. Au fil des pages, on retrouve dans un ordre quasi-chronologique ses travaux de paysage, des détails, des nus, des instants volés dans la rue – à la manière de son modèle, Henri Cartier-Bresson- mais également les images d’une série plus difficile : People with AIDS. Dans les années 80, il suit plusieurs personnes atteintes par la maladie, les photographie chaque semaine, ou chaque mois pour certains, du jour où il les a rencontré, jusqu’à leur mort.

Cette monographie est un recueil intime, on le comprend dès sa couverture avec cet autoportrait de Nixon et de sa femme, elle nous enveloppe des sentiments intimes d’une vie, qu’ils soient bonheur ou souffrance, amour ou solitude. Une œuvre résolument universelle !

nicholas-nixon
Informations pratiques

Nicholas Nixon
Kehrer / Fondation Mapfre
24 x 29 cm
288 pages
226 photographies
Anglais
ISBN 978-3-86828-828-5
45,00€