Appuyer sur "Entrée" pour lancer la recherche

Mille et un passages de Sally Mann

© Sally Mann
Le Jeu de Paume accueille du 18 juin au 22 septembre, la rétrospective consacrée à la photographe américaine Sally Mann. Unique étape européenne de cette exposition itinérante, “Mille et un Passages” nous donne à découvrir l’œuvre lyrique et poétique d’une artiste assez peu montrée en France. À cette occasion, les éditions Xavier Barral, en collaboration avec le Jeu de Paume, édite la version française du catalogue de l’exposition. Au total, ce sont près de 230 photographies qui viennent illustrer la pratique photographique de Sally Mann, avec pour décor les terres du sud américaines.

Originaire de Lexington en Virginie, Sally Mann a constitué une œuvre viscérale inspirée par la poésie et la littérature. L’ouvrage suit la même construction que l’exposition, se divisant en cinq parties : “Famille”, “La Terre”, “L’ultime et pleine mesure”, “Reste avec moi” et “Ce qui reste”. Au fil des chapitres on suit l’évolution technique, esthétique et psychologique de Sally Mann.
Dès les premières pages, on découvre sa série « Immediate Family » réalisée dans le milieu des années 80. C’est ce travail qui rendra la photographe internationalement célèbre. Mais très vite, dès le début des années 90, cette même série fait polémique. Ses enfants photographiés nus créent le malaise face à une société américaine puritaine. La photographe est alors accusée d’exhiber ses enfants dans des poses jugées « sensuelles ». Cette dure épreuve marquera un tournant dans la pratique de Sally Mann. Elle décidera alors de se détourner du portrait pour se concentrer sur le paysage. C’est également à cette époque, équipée d’une chambre photographique centenaire, qu’elle se tourne vers les procédés anciens tels que le collodion humide ou le ferrotype. À la recherche de l’”accident” pour révéler son âme, ses photographies deviennent alors plus expérimentales… Ses photographies atemporelles nous immergent dans des paysages de collines, cours d’eau et autres forêts qui s’étendent à proximité de son domicile, jusqu’aux décors de Louisiane et du Mississippi. Elles révèlent également l’histoire des Etats-Unis et en particulier des territoires du sud avec l’esclavage, la guerre de Sécession, la ségrégation raciale et les inégalités sociales… Dans la dernière partie de l’ouvrage, Sally Mann revient dans la sphère familiale, avec des portraits énigmatiques de ses enfants devenus adultes et de son mari, touché par une maladie dégénérative.
En plus de quatre décennies, Sally Mann a réussi en “mille et un passages” à créer un lien entre la terre, les images et le cœur.

Informations pratiques

Mille et un passages
Sally Mann
Sous la direction de Sarah Greenough, Sarah Kennel.
Textes de Sarah Greenough, Sarah Kennel, Hilton Als, Malcolm Daniel et Drew Gilpin Faust.
Sortie le 20 Juin 2019
332 pages, 230 ill. n. & b.
Relié, 27 × 29 cm
Coédition Jeu de Paume / Éditions Xavier Barral
ISBN : 978-2-36511-214-3
55 €