Appuyer sur "Entrée" pour lancer la recherche

Précommande : L’arcane sans nom de Sabrina Biancuzzi

© Sabrina Biancuzzi
À l’occasion de son 60ème anniversaire et de ses 40 ans de carrière, le photographe néerlandais, Erwin Olaf, vient de publier sa toute première monographie. C’est donc l’histoire d’une célébration dont il est question dans cet imposant ouvrage de 400 pages, simplement intitulé “I Am”. A travers les 240 photographies et les différents entretiens, on assiste aux évolutions et les différentes explorations de cet artiste hors du commun.

Les textes qui composent cet ouvrage viennent apporter un éclairage essentiel au travail d’Erwin Olaf. C’est Wim van Sinderen, conservateur du Fotomuseum Den Haag, et Mattie Boom, conservatrice au Rijksmuseum, qui introduisent cette monographie, suivie d’une rencontre sous forme d’interview entre le photographe et Laura Stamps, conservatrice au Gemeentemuseum. Francis Hidgson, co-fondateur du Prix Pictet et critique au Financial Times, quant à lui, a tenu à parler de sa dernière série réalisé l’an dernier sur “Palm Springs”. On finit avec les mots de W.M. Hunt, célèbre collectionneur et marchand américain. Cette première partie nous immerge dans l’univers d’Erwin Olaf, dont l’œuvre si caractéristique puise ses origines dans la pure tradition picturale hollandaise. C’est dans un ordre quasi-chronologique que les images défilent. Quelques textes de l’auteur viennent ponctuer l’apparition des séries.
Cet étudiant en journalisme s’est rapidement intéressé à la photographie. C’est avec la mode et la publicité qu’il fait ses premières armes, une essence que l’on retrouvera tout au long de son œuvre… Dès les premières pages, on découvre les images de ses débuts, celles qu’il réalise dans les années 80. C’est d’abord en noir et blanc qu’Erwin aborde sa vision du monde, mais bien qu’immatures, ces travaux n’en restent pas moins empreints d’une singularité déjà très marquée. Sa parfaite maîtrise de la lumière lui permet de sculpter le relief si particulier de ses images.
En fin d’ouvrage, on découvre la dernière série du photographe qu’il a réalisée l’an dernier. “Palm Springs” est la conclusion d’un triptyque sur les villes en mutation débuté en 2012 à Berlin et poursuivi en 2017 à Shanghai. C’est d’ailleurs ce travail au long cours qui vient clore ce livre. À cette occasion, la galerie Rabouan Moussion (Paris 3) expose en exclusivité en France cette dernière série qui est visible jusqu’au 27 juillet prochain.

Informations pratiques

L’arcane sans nom
Sabrina Biancuzzi
éd. nonpareilles
80 pages
15 x 22 cm
ISBN : 979-1090248076
25€

Réserver un exemplaire signé

Temps restant :

2019/07/31 16:57:57


SignéSigné et dédicacé


Retiré à La ComèteExpédié à mon domicile +11 € TTC