Click "Enter" to submit the form.

Héroïnes 17, Anaïs Oudart

25.00

Rendez-vous le mercredi 24 avril de 19h à 20h30 à La Comète pour une rencontre dans le cadre de la Grande commande et l’exposition La France sous leurs yeux à la BnF François Mitterrand jusqu’au 23 juin ! Emmanuelle Hascoët, chargée de mission pour la photographie contemporaine de la BnF, échangera avec Anaïs Oudart et Marie Docher, deux photographes de la Grande commande.

SKU: anais-oudart
Catégories,

La crise sanitaire a aggravé les difficultés familiales, entraînant une hausse des ruptures, surtout dans les foyers fragiles. En France, l’âge moyen de l’indépendance est de 27 ans, alors que la protection de l’enfance s’arrête à 18 ans, ce qui crée une période de vulnérabilité pour de nombreux jeunes. Malgré la reconnaissance gouvernementale de cette injustice, la précarité reste une réalité pour beaucoup, avec 40% des SDF de moins de 25 ans issus de l’Aide Sociale à l’Enfance.
Anaïs Oudart s’est concentrée sur les jeunes femmes de 18 à 25 ans ayant vécu des ruptures familiales. Elle a voulu témoigner de leurs difficultés à s’installer dans la vie adulte, souvent marquées par l’insécurité du logement et l’absence de soutien. Certaines parviennent à surmonter ces obstacles, s’orientant vers la protection de l’enfance.
Oudart a créé une série de portraits qui reflètent ces enfances chaotiques. En 2022, elle a collaboré avec sept organisations d’aide à l’enfance et d’hébergement d’urgence pour rencontrer ces femmes à travers la France. Elle les a laissées choisir le lieu et la façon dont elles voulaient être représentées, en soulignant leur force et leur résilience. Son travail rend hommage à ces femmes, le chiffre 17 étant une référence à l’âge critique de nombreux cas de rupture.

Texte – Emmanuelle Hascoët

Poids 0.650 kg
Dimensions 21 × 30 × 0.7 cm
Titre :

Héroïnes 17

Autrice :

Anaïs Oudart

Editions :

Filigranes

Nombre de pages :

72 pages

Date sortie

Octobre 2023

ISBN :

978-2-35046-615-6

Aucun avis pour ce produit.

Be the first to review “Héroïnes 17, Anaïs Oudart”