Click "Enter" to submit the form.

L’ascenseur occupe la 501, Sophie Calle

69.00

Entre 1978 et 1981, Sophie Calle explore clandestinement l’hôtel du palais d’Orsay, alors désaffecté. Elle choisit la chambre 501 comme point d’ancrage et, sans méthode préétablie, photographie les lieux abandonnés depuis cinq ans.

SKU: Sophie Calle-501

Photographies de Sophie Calle et François Deladerrière
Portraits de Sophie Calle par Richard Baltauss

Entre 1978 et 1981, Sophie Calle explore clandestinement l’hôtel du palais d’Orsay, alors désaffecté. Elle choisit la chambre 501 comme point d’ancrage et, sans méthode préétablie, photographie les lieux abandonnés depuis cinq ans. Au fil de ses incursions, elle collecte des objets trouvés : numéros de chambres, fiches des clients, reliques de téléphones, agendas, messages adressés à un certain “Oddo”…
Qu’est-il arrivé à la chambre 501 ? Plus de quarante ans plus tard, elle a disparu et un ascenseur a pris sa place. À l’invitation du musée d’Orsay, Sophie Calle retourne, munie d’une lampe torche, explorer les lieux pendant le temps suspendu du confinement. Elle traque ici les fantômes du palais d’Orsay, alors rejoints au présent par ceux des visiteurs qui ont déserté le musée.
L’ouvrage restitue une archive où photographies, lettres, factures et autres objets du quotidien ravivent un passé aujourd’hui enfoui.
Certaines des photographies de Sophie Calle ainsi que les objets et les documents collectés dans l’hôtel d’Orsay abandonné ont été interprétés par l’archéologue Jean-Paul Demoule. Sa première lecture est une description archéologique méthodique et pointilleuse ; la seconde, imaginaire, celle que risqueraient de faire des archéologues dans un lointain futur.
Ces pièces sont assemblées dans un objet tout en relief aux allures de carnet d’enquête.
Un ouvrage conçu et dessiné par Philippe Millot.

Donatien Grau, conseiller pour les programmes contemporains de la Présidence des musées d’Orsay et de l’Orangerie, a aussi accompagné Sophie Calle dans ce projet.

Depuis la fin des années 1970, Sophie Calle fait l’objet de nombreuses expositions à travers le monde. Tour à tour décrite comme artiste conceptuelle, photographe, vidéaste et même détective, elle a développé une pratique immédiatement reconnaissable, alliant le texte à la photographie pour nourrir une narration qui lui est propre. Elle fait désormais partie des plus grandes artistes du XXIe siècle.

Archéologue et préhistorien, Jean-Paul Demoule est professeur émérite de protohistoire européenne à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) et membre honoraire de l’Institut universitaire de France. Ses travaux portent notamment sur l’histoire de l’archéologie, ses constructions idéologiques et son rôle social.

Poids 1.120 kg
Dimensions 22.2 × 27 × 2.5 cm
Titre :

L’ascenseur occupe la 501

Auteur :

Sophie Calle

Editions :

Actes Sud

Nombre de pages :

366 pages

Date sortie

Mars 2022

ISBN :

978-2-330-15947-4

Aucun avis pour ce produit.

Be the first to review “L’ascenseur occupe la 501, Sophie Calle”