Click "Enter" to submit the form.

Passer les murs de Daisy Reillet

24.00

Les villas néo-normandes de la Côte Fleurie captivent par leur audace architecturale. À Houlgate, beaucoup d’entre elles sont agrémentées d’un blow-window. Dans le cadre du festival photographique Les Femmes s’exposent, Daisy Reillet a eu l’idée de « passer les murs » : simultanément, elle a saisi dehors/dedans les avancées vitrées.

Rupture de stock

SKU: passer-les-murs
Catégorie

Les douze premiers portraits ont été réalisés à l’occasion de sa résidence d’artiste, en 2019. Aujourd’hui, ce sont trente-quatre villas qui sont réunies dans un beau livre qui sort en juin 2021, aux éditions Cahiers du Temps, avec le soutien de l’agence VU’ / Abvent et du Fonds Régnier pour la Création.

« Le bow-window comporte plusieurs pans vitrés en forme d’arc. Il rompt la verticalité des façades, piège la lumière, évase le panorama, amplifie l’espace intérieur. Sa vocation panoramique dicte l’orientation de la façade principale et le destine à être la proue naturelle du salon, ce lieu central de vie, d’échange, de loisirs et de détente. On peut n’y rien faire, y rêver, méditer, contempler, et bien à l’abri des intempéries jouer au guetteur-spectateur. On est dedans et on se projette dehors. Et, justement, du dehors le bow-window par sa large surface vitrée laisse entrevoir un soupçon de vie intérieure. Des silhouettes s’y dessinent, parfois le décor se devine ou se laisse imaginer. Le rôle s’inverse, le spectateur est dehors et se projette un peu dedans. C’est ce face-à-face qui unit deux environnements opposés, cet intérieur-extérieur, ce dialogue visuel et muet que la photographe Daisy Reillet a cherché à capter. » Michel Lerossignol (historien houlgatais, auteur de la préface)

« Le travail de Daisy Reillet est un travail de photographe. Curieux et voyeur, il ne dénonce rien d’autre que le plaisir de l’œil. Reportant sans fard ni maniérisme l’imagerie d’un objectif cru pour nous aider à croire, cette série binoculaire du dehors et du dedans simultanés produit le relief d’une stéréoscopie drôle, émouvante, étrange ou improbable, que l’intelligence de l’œil raconte avec l’immédiateté et l’évidence du regard. » Xavier Soule (architecte DPLG)

Daisy Reillet, architecte et photographe, parcourt l’espace et la lumière selon tous les points de vue que son agilité technique autorise à son inventivité. De la photo d’architecture aux installations de studios mobiles, en passant par le portrait, ses images sont insolites et fascinantes. Son travail a été reconnu par le festival Voies Off d’Arles et par la Bourse du Talent. C’est le festival Les Femmes s’exposent qui lui a donné l’impulsion du projet en l’invitant en résidence à Houlgate.

Poids 0.750 kg
Dimensions 21 × 25 × 2 cm
Titre :

Passer les murs

Auteur :

Daisy Reillet

Editions :

Éditions Cahiers du Temps

Nombre de pages :

160 pages

Date sortie :

Juin 2021

ISBN :

978-2-36744-137-5

Aucun avis pour ce produit.

Be the first to review “Passer les murs de Daisy Reillet”